2012
PIWI - LE FUTUR DANS LE VIGNOBLE

cabernetblanc-kox

Depuis plus d'un siècle, les vignes européennes sont infestées par des maladies fongiques importées d'Amérique, comme le mildiou ou l'oïdium. Une vigne envahie par une de ces maladies peut réduire la production à néant. Ce qui explique le recours aux traitements à l'aide de produits phytosanitaires, en viticulture conventionnelle ou bio. Pour contrecarrer ce phénomène, le domaine Kox plante des PIWIs, des cépages plus résistants aux maladies fongiques et donc nécessitant beaucoup moins de traitements.

 

Depuis une vingtaine d'années le sélectionneur suisse, Valentin Blattner, crée de nouveaux types de cépages qui ne nécessitent pas ou moins l’habituel traitement pour maladies cryptogamiques. Pour cela, il croise une variété de Vitis vinifera réputée goûtue avec des variétés sauvages, souvent peu productives ou donnant un vin de qualité médiocre, mais résistantes aux maladies de la vigne. Le résultat (après un long travail d’observation et de sélection): de nouveaux types de cépages hybrides aux caractéristiques de résistance des variétés sauvages et donnant des vins de bonne qualité gustative, connus sous le nom de "PIWI" (PIlzWIderstandsfähig = résistant aux champignons).

Le premier hybride planté au Luxembourg et au domaine Kox en 2014 a été le Cabernet Blanc issu d'un croisement complexe d'un hybride résistant inconnu JS 12417 porteur de résistances et du Cabernet Sauvignon, Silvaner, Riesling et Chancellor. Depuis, trois vignes Kox de Cabernet Blanc ont été cultivées. Le deuxième cépage hybride planté par le domaine Kox est un cépage rouge, le Pinotin, issu d'un croisement complexe, similaire à celui du Cabernet Blanc.

Découvrez le Cabernet Blanc 2016 (médaille d'argent - prix international des PIWI 2017), ainsi que le Rouge d'Eté 2014 (médaille d'argent - prix international des PIWI 2016).