2019
NOS PETITS ASSISTANTS VOLANTS

drohn2

Depuis 2019, le Domaine L&R Kox, en collaboration avec Luxaviation Drone S.A., mène un projet pilote sur l'épandage des produits phytosanitaires par drone.

Depuis l'apparition de champignons dévastateurs sur les cépages à la fin du XIXème siècle, notamment l'oïdium et la Peronospora, les viticulteurs ont dû lutter contre les maladies cryptogamiques. Les traitements curatifs pour prévenir le développement des maladies cryptogamiques ne sont actuellement pas disponibles. Les viticulteurs ont donc l'obligation de protéger les vignes de manière préventive à intervalles réguliers. La réduction d'intrants est un enjeu stratégique pour l'ensemble du secteur viticole en termes d'écologie et de respect de l'environnement, d'image de marque et de coûts financiers. Les contributions à la réduction des intrants en viticulture se situent à plusieurs niveaux : la recherche de variétés plus résistantes aux maladies cryptogamiques (Cabernet Blanc, Pinotin, etc.), ainsi que la quantité et la qualité de la pulvérisation en influençant le choix du matériel utilisé, la préparation des dilutions ou les conditions d'application.

Le Domaine L&R Kox, ensemble avec Luxaviation Group, a lancé en juillet 2019 un projet pilote pour la pulvérisation des vignobles luxembourgeois à l'aide de drones dans la région viticole de la Moselle Luxembourgeoise. Le projet, initié par Corinne Kox, notre jeune vigneronne passionnée par les nouvelles technologies appliquées à la viticulture.

Au cours de la deuxième semaine de juillet 2019, des pilotes-instructeurs expérimentés en pulvérisation aérienne ont effectué avec succès des essais d'équipement, suivis d'une aspersion réelle avec des produits phytosanitaires biologiques au-dessus de nos vignobles.

Les drones font partie d'une tendance plus large de l'agriculture et de la viticulture fondées sur les données et une évolution vers plus d'efficacité et de précision, la réduction de l'érosion, la préservation de l'environnement, la réduction de la pollution sonore dans le voisinage et potentiellement la qualité du produit final. Corinne dit: "Les nombreux essais réalisés dans les centres de recherche sur l'utilisation des drones dans le traitement de la vigne montrent la pertinence des aéronefs sans pilote comme outil prometteur en termes de réduction des apports, de précision et de protection du sol et de l'environnement. Une viticulture plus intelligente et plus durable sera facilitée grâce à une plus grande flexibilité dans les choix de traitements et l’adaptabilité dans les échéanciers des traitements."

Les habitants des communes Remich, Stadtbredimus et Schengen seront régulièrement informés des vols du drone sur le site www.protvigne.org.

Dans les médias:
Reportage par RTL.LU (LU)
Reportage par RTBF (FR)
Article par Le Quotidien (FR)
Article par La Revue du Vin de France (FR)
Article par msn.com AFP (EN)
Article par chronicle.lu (EN)